Rue de Villers 43
+32 (0) 2 551 17 77

L’équipe

Nous avons créé Jamais Sans Toit en septembre 2004, avec une équipe de bénévoles. Il nous aura fallu près de 6 ans de débrouillardise, d’investissement personnel et surtout de volonté pour arriver à crédibiliser notre travail et recevoir des subsides !

Le CPAS et la Ville de Bruxelles nous soutiennent déjà depuis de nombreuses années.

Notre équipe se constitue d’un directeur, de 2 éducateurs et de 2 personnes sous « article 60 ». Durant la période hivernale uniquement, et grâce aux subsides de Cocom (pour le projet 86400), nous engageons 3 éducateurs pour renforcer notre équipe du fait, de l’ouverture 7j/7 de l’association. De plus, une assistante sociale se joint également à l’équipe en partage avec une association partenaire. L’engagement de notre 3ème éducateur à été possible grâce aux « Fonds Maribel ».

Bien sûr, nous accueillons durant toute l’année des stagiaires (éducateurs, assistants sociaux et travailleurs sociaux). Notre ambition est de dynamiser nos ateliers et activités diverses grâce à une équipe fixe et motivée car il devenait de plus en plus compliqué de réaliser tout cela avec une équipe uniquement composée de bénévoles.  Et pourtant nous sommes bien conscients de la chance que nous avons eue d’avoir des bénévoles motivés mais pour assurer du long terme et crédibiliser encore plus notre travail, nous avions besoin de structure et d’encadrement.

Faire un don?

Soutenez nous!

Ouvert tous les jours avec une équipe complète et des activités tout au long de l’année les frais opérationnels de l’asbl dépassent nos subsides. C’est grâce aux dons et la participation de nombreux citoyens que notre asbl poursuit ses activités.

Chaque geste fait la différence!

La passion et le respect sont les moteurs de notre engagement

Muriel
Fondatrice et administratrice

Fondatrice et administratrice, elle s’occupe en outre de la gestion financière de l’ASBL.

Vuki
Directeur

Vuki a rejoint JST en juin 2010 et  assure le bon fonctionnement quotidien de l’ASBL.

Son sens des responsabilité, sa remarquable gestion des conflits font de lui un élément clef pour la pérennité de Jamais Sans Toit.

Nuno
Responsable d’équipe

Nuno est notre responsable d’équipe. Il est parmi nous depuis 2012. Il s’avère être un responsable mobilisé tant par le bien-être de son équipe tant par le souci d’un accueil des plus soignés pour le public.

Son investissement et son dévouement sont à la hauteur de son engagement. Son amour pour l’humain est plus qu’observable dans son attitude du quotidien.

Margaux
Éducatrice spécialisée

Après un stage de 3 mois en 2016, Margaux est revenue compléter notre équipe sous contrat CDD d’octobre 2017 à décembre 2018. Depuis le 1er janvier 2019, elle a reçu un contrat TP indéterminé.

Très mobilisée par les situations difficiles que rencontrent nos bénéficiaires, sa principale fonction consiste en l’accompagnement des personnes à travers différents projets dans l’optique de répondre à leurs besoins divers et variés de la meilleure façon possible.

Sacha
Éducateur spécialisé

Sacha a débuté le 15 octobre 2018, il est venu renforcer notre équipe durant le dispositif hivernal 2018-2019. Il est actuellement sous CDD jusqu’en novembre 2019.

Éducateur spécialisé de formation, Sacha aime utiliser la musique et le théâtre dans un but éducatif et ludique. Il a repris l’encadrement de notre activité football dans le cadre de la Homeless Cup 2018-2019.

Denis
Agent d'entretien

Denis a rejoint notre équipe en tant qu’agent d’entretien en janvier 2019, pour une durée de 12 mois. Il est engagé sous contrat « Article 60 ».
Il est apprécié au sein de Jamais Sans Toit pour son calme et son sens de l’écoute.

Carine
Agent d'entretien

En février 2019, Carine a rejoint notre équipe en tant qu’agent d’entretien. Elle est engagée sous contrat « Article 60 » pour une durée de 18 mois. Sa personnalité douce et bienveillante ainsi que son travail consciencieux en font un membre apprécié au sein de Jamais Sans Toit.

Benjamin

Benjamin a animé de nombreuses années durant l’atelier créatif du mardi après-midi. Il était éducateur auprès de l’asbl La Ruelle et a beaucoup travaillé en rue.

Il était très apprécié par le public de JST pour sa disponibilité et son écoute. Chacun se sentait artiste à son contact !

Catherine
Podologue & Réflexologue

Catherine est podologue/réflexologue.
Elle a commencé chez JST en juin 2013 en tant que bénévole, et nous avons pu l’engager à temps plein par la suite entre septembre 2016 et mars 2018. Sa spontanéité et sa bonne humeur perpétuelle rayonnaient au sein de JST et apportaient beaucoup de bien et de réconfort, mais malheureusement, faute de moyens, nous n’avons pas pu prolonger son contrat.

Envie de faire ton stage... ?

d’éducateur, de travailleur social ou autre fonction du secteur social ?

N’hésite pas à prendre contact avec M. Vukicevic- Coordinateur au 02 551 17 77

Oriane

« C’est de ne pas imposer certaines obligations/attentes »

Jamais Sans Toit a été mon lieu de stage pendant 3 mois (octobre à décembre 2018), étant future éducatrice spécialisée en accompagnement psycho éducatif.
Les centres de jour, je m’en étais fait une image toute faite mais sans réellement connaître le terrain. Alors, quand j’ai commencé mon stage cette année je me demandais ce que j’allais bien pouvoir y faire, quel pouvait être l’utilité de l’éducateur dans ce secteur que je m’imaginais être plus des lieux occupationnels qu’autre chose.
Une fois mon stage débuté il ne m’a pas fallu longtemps pour me rendre compte que le travail social à y accomplir était bien plus large et riche que je m’imaginais. J’ai alors pu prendre conscience de l’importance et de l’utilité du travail en réseau. Ce que j’y ai trouvé très intéressant au niveau professionnel aussi, c’est de ne pas imposer certaines obligations/attentes comme dans d’autres institutions (projet personnel, etc.) permettant une autre base de travail avec un public mis sur un même pied d’égalité que l’équipe.
Pour faire court (vu que je pourrais en parler longuement), mon passage à JST m’a permis d’enrichir mes réflexions, d’élargir mon champ de vision et aller au-delà de certaines idées préconçues. Vivre au quotidien avec toutes ces personnes différentes que j’y ai rencontrées m’ont apporté des partages suite auxquels je ne me suis pas juste sentie « utile » mais surtout grandie.

Merci à l’équipe et à tous les usagers de m’avoir fait vivre et découvrir votre quotidien et de m’avoir confirmée que chaque personne rencontrée nous apporte tout autant, voir plus que ce que l’on pense pouvoir apporter soi-même en tant que professionnel a une ASBL. Encore une grande leçon de vie pour moi !

En vous souhaitant de pouvoir continuer longuement à proposer un accès aux besoins primaires, à la culture, ainsi qu’à un peu de chaleur humaine qui peut se faire rare dans la rue des fois.

Christina

Mon passage à JST en décembre 2017 

Je suis étudiante à Defré, dans la catégorie « éducateur spécialisé en accompagnement psycho-éducatif », pour mon stage de troisième 2017-2018, j’ai passé trois mois à Jamais Sans Toit.

Depuis que j’ai commencé mes études, je m’étais dirigée vers le secteur du handicap, cette année, j’ai décidé de changer de secteur ce qui m’a permis d’en apprendre plus sur moi-même, sur la vie en général et sur le fonctionnement du secteur.

Au sein de cette ASBL, j’ai pu réellement comprendre ce qu’est le travail en partenariat/ en réseau et son importance. Dans cet espace convivial, en discutant avec les différents usagers, j’ai pu jongler entre travail formel et informel ce qui m’a permis dans savoir plus sur le quotidien des personnes sans abri ou en situation précaire.

Mon passage à JST fut donc une riche expérience tant au niveau humain qu’au niveau professionnel.

Alexis

Mon stage au sien de l’asbl ‘Jamais Sans Toit’

Mon nom est Alexis, je suis étudiant en 3ème année en éducation spécialisée et en accompagnement psycho-éducatif. J’ai effectué mon stage de dernière année au sein de cette asbl pour une période de 240 heures.

La première chose que je voudrais dire, c’est que pour moi ça a été une grande première de travailler avec un public adulte. Effectivement, durant mes autres stages, j’ai travaillé essentiellement dans le secteur de la jeunesse.  Le point le plus marquant à Jamais Sans Toit, c’est le public.  Ces personnes sont dans la majorité d’une gentillesse et d’une reconnaissance hors du commun. Le travailleur se sent dès lors valorisé et reconnu, un sentiment que je n’avais jamais ressenti en travaillant dans le secteur de la jeunesse.  Le deuxième point que j’aimerais souligner de ce stage passionnant est l’équipe mise en place par l’asbl. Toutes les personnes qui travaillent au sein de l’association sont mises  sur un pied d’égalité et sont intégrées très rapidement. De plus, il s’agit véritablement d’une équipe pluridisciplinaire car chacun a un parcours différent ainsi que des études différentes (psychologue, éducateur, santé publique,…). Pourtant nous effectuons tous le même travail mais nous apportons chacun nos compétences spécifiques quand le besoin s’en fait ressentir.

J’ai passé un stage formidable, avec une équipe formidable, ainsi que dans une structure formidable. Merci pour tout, je ressors de cette expérience grandi et enrichi.

Chloé

« C’est un public riche et complexe »

Je suis restée deux mois (octobre à décembre 2018) à JST dans le cadre de mon stage pour devenir éducatrice spécialisée. J’ai choisi le milieu du sans-abrisme par défi personnel afin d’aller à la rencontre d’un public dont je ne connaissais rien ou pas grand-chose. Cela m’a énormément apporté. J’ai pu déconstruire un bon nombre d’idées préconçues et de stéréotypes que j’avais avant de venir.

A leur contact, j’ai également grandi humainement et professionnellement. C’est un public riche et complexe avec lequel il est vraiment intéressant de travailler. On apprend à réfléchir autrement, à s’adapter à une réalité différente et à se satisfaire de peu.

Un grand merci aussi à l’équipe qui m’a soutenu dans mes différentes démarches et où j’ai vite été intégrée. »

Margaux

« J’ai très rapidement trouvé ma place »

Arrivée à Jamais Sans Toit fin septembre 2016 en tant que stagiaire éducatrice spécialisée en dernière année de formation, la première chose qui m’a frappée à propos de mon lieu de stage a été la quiétude de cet établissement discrètement implanté dans le tissu urbain du centre-ville.

Très vite, j’ai constaté que la principale raison pour laquelle les usagers du centre y viennent quotidiennement, c’est parce qu’ils s’y sentent bien accueillis. A Jamais Sans Toit, ils profitent d’un break : de la chaleur, des conversations autour d’un café ou d’un bol de soupe, la possibilité d’être aidé pour des démarches administratives ou « simplement » pour avoir la possibilité de prendre une douche ou de manger un repas, grâce aux partenariats réalisés avec les autres associations d’aide aux plus démunis. Parfois juste pour se reposer, trouver un peu de paix.

Tout au long de mon stage, pas un seul jour n’est passé sans que je me sente grandie en allant me coucher le soir. J’ai appris à connaître ces personnes qui fréquentent les locaux de la rue de Villers, qui ont toutes leurs histoires à raconter, leurs qualités et défauts, et qui finalement m’ont aidée moi à comprendre et à nuancer ma vision de la vie, et des personnes à la rue.
Après un total de 3 mois de stage, je me sens enrichie. Mon stage est terminé, et je n’ai pas vu le temps passer.  J’ai appris énormément, tant sur les membres de JST que sur le réseau d’aide qui est mis en place pour les accueillir.

Je voudrais souligner également que j’ai très rapidement trouvé ma place dans l’équipe complémentaire de l’ASBL, qui m’a accueillie à bras ouverts : chacun est considéré comme un membre à part entière de ce beau et nécessaire projet qui vise à offrir à des personnes dans le besoin un espace de repos et de tranquillité ; chacun amène sa petite pierre à l’édifice en fonction de ses compétences et de son parcours. C’est un projet porté par chacun, avec beaucoup d’humilité.

Longue vie à l’ASBL, puisse-t-elle continuer à assurer ses missions d’intérêt public avec toujours plus d’efficacité et toujours autant de cœur. Merci pour cette belle expérience, et à très bientôt pour une discussion autour d’un café ou d’une partie de rami !

Clara

Le plan hivernal 2015-2016

Je vais présenter çi-dessous comment j’ai vécu mon stage dans le cadre de la formation d’éducatrice spécialisée, à l’asbl Jamais Sans Toit. Je vais de plus expliquer comment j’ai perçu le plan hivernal 2015/2016.

Ce plan hivernal s’est pour moi très bien passé. En effet, je trouvais que les horaires convenaient parfaitement. Le centre ouvrait assez tôt et fermait juste avant l’ouverture du Samu Social. Le fait que ce soit ouvert le week-end est aussi un grand plus. Beaucoup de choses le week-end sont fermées et cela permettait aux usagés d’avoir un endroit de chute pour ces deux jours, avoir un endroit pour se reposer et s’occuper au lieu d’être à la rue, dans le froid. De plus, je pense que le partenariat avec Pierre d’Angle était réussi et a beaucoup apporté aux usagés.

J’ai trouvé l’équipe très bien. Elle est aidante et donne des conseils si nous en avons besoin. Il y a une entraide assez importante, nous nous soutenous les uns les autres.

Pendant ce stage, j’ai beaucoup appris sur la profession d’éducateur spécialisé tant grâce à l’équipe qu’aux usagés. J’ai apprécié m’investir dans ce cadre de travail.

Gary

Deux valeurs fondamentales: de la bienveillance et du respect

Au début j’étais anxieux, même si j’avais déjà entendu parler de Jamais Sans Toit, je n’avais jamais passé une journée en salle à parler et à échanger avec les usagers. Ce ne fut pas simple puisque je suis de nature plus renfermée et que la majorité est contente lorsqu’on la laisse tranquille mais en les observant et en franchissant le cap de s’adresser à eux en rejetant derrière soi toute discrimination, on comprend. On comprend que parler des dernières performances sportives, jouer aux cartes, s’échanger des blagues et toutes ces petites attentions et ces petits gestes sont probablement une aide considérable à ne pas faire sombrer ces gens désespérés dans la folie.

Ça peut paraître abstrait mais il n’y a en fait rien d’autre que j’ai fait dans ma vie qui soit aussi concret puisqu’au-delà de toute philosophie, toute idéologie, on est là et on agit, on contribue. Plus que leur faire du bien, je me suis fait du bien en me forçant à la remise en question, à la rencontre, à la nouveauté. Je parlais des petites activités mais ce n’est évidemment pas tout ce que l’ASBL propose et dans tous ses plans et les personnes qui la font vivre j’ai ressenti deux valeurs fondamentales: de la bienveillance et du respect.

Ainsi et pour finir je dirais que mon plan hiver chez Jamais Sans Toit m’a enrichi personnellement parce qu’il a été fort en rencontres et qu’il était ce que chaque institution devrait être: bienveillante et respectueuse.

Gary

Ambre et Ahlame

Un sourire,…

Nous sommes Ambre et Ahlame, nous venons de « l’Institut de la Providence » de Wavre qui nous a donné l’occasion de découvrir « Jamais Sans Toit ». Cette association nous a permis d’ouvrir les yeux sur des choses dont on ne parle pas… Vous vous plaignez pour des petites choses du quotidien qui vous font râler? Eux, avec presque rien, un sourire, une parole sympa, un peu de café et quelques jeux, ça leur fait oublier leurs soucis journaliers.

« Jamais Sans Toit » nous te remercions pour ce chaleureux accueil.

Ambre et Ahlame

Iris et Olivia

Ce fut enrichissant de parler avec eux!

Nous sommes venus à « Jamais sans toit » dans le cadre d’une retraite sociale organisée par notre collège (collège Saint-Julien). Nous avons toutes les deux choisit cette retraite parmi bien d’autres dans le but d’aider et de découvrir une nouvelle facette de la société que l’on ne connait pas forcément. C’était très agréable de partager de bons moments avec les personnes en difficulté. Grâce à certaines de leurs histoires, nous avons appris qu’il faut garder notre indépendance et qu’un seul choix peut changer notre vie. On a compris que le public de « Jamais Sans Toit est une grande famille soudée.

Ce fut enrichissant de parler avec eux. Ce sont des personnes très ouvertes aux autres et ils n’ont pas hésité à venir vers nous.

« Jamais Sans Toit » fait tout son possible pour aider ces personnes en difficulté et essaye de rendre leur vie meilleure. L’ASBL les encourage et est toujours avec eux.

Iris Lietaert et Olivia Flaba

Juliette

C’est vraiment chouette ce que vous faites!

C’est par mes études que j’ai pu connaître Jamais Sans Toit. Je termine actuellement mon master de Criminologie à l’UCL. Mon mémoire porte sur le sentiment d’insécurité des personnes en errance.

En Mars j’ai envoyé un email afin de prendre contact avec l’ASBL. On me propose de venir expliquer mon travail directement sur place : Chouette ! Un peu timide, un peu effrayée par un environnement que je ne connais guère, je suis aussi ravie qu’on me laisse ma chance.

Aujourd’hui, je vais bientôt avoir réalisé une dizaine d’entretiens avec des personnes venant à l’association. Mon travail a réellement avancé grâce à elles. J’étais assez anxieuse de commencer, je me demandais si j’allais y arriver. Mais elles ont toutes eu un mot pour rire. Une blague qui m’a mise à l’aise. Un humour un peu cynique, parfois. J’ai entendu de nombreuses anecdotes, qui m’ont fait sourire et que je n’oublierai pas. Mes entretiens se sont vraiment bien passés, ces différentes rencontres ont été fortes émotionnellement.

Ce qu’il y a de commun dans le récit de ces personnes, c’est la description du même sentiment de bien-être lorsqu’elles sont au centre. «- Je me sens bien ici. – Et Pourquoi ? – Pour la quiétude, pour le respect et pour l’écoute. ». Des valeurs qui sont ressorties de tous mes entretiens. Et c’est vrai qu’il émane de ce lieu une sérénité et une convivialité précieuses.

Merci à l’équipe qui m’a toujours accueillie avec un sourire et un café. Et un grand merci à Vuki, sans qui ce travail n’aurait pas été possible. C’est vraiment chouette ce que vous faites !

Juliette

Mon expérience chez Jamais sans Toit

Comment résumer avec vous ce mois passé chez Jamais Sans Toit, un mois rempli d’émotions, de rencontres et d’apprentissage…

Un mois de bénévolat chez Jamais Sans Toit…

Tout commença ce lundi de mi-juillet, je n’ai pas trouvé de job étudiant alors je me lance… Le cœur serré, un peu stressée, je passe la porte, et je rencontre l’équipe. Une équipe souriante, soudée, motivée.

Dix heures arrivent et je découvre ces personnes qui animeront mes journées jusque fin août ; Sébastien, Martial, Adrien, Matev, Jean-Claude, Patrick, Fatima, et tant d’autres… Ils ne s’en sont probablement pas rendus compte mais ils m’ont tant réappris, tant appris. Chacun d’eux m’a marquée ; l’un pour son humour, l’autre pour sa discrétion, pour son don au rami, ou encore pour ses coups de gueule.

La journée passe, rythmée par des parties de rami, des cafés servis, des matches de ping pong, Monk à la télé, mais surtout des discussions, toutes plus enrichissantes les unes que les autres !

Dix-huit heures sonnent et la journée se termine. Je rentre chez moi… pensant à ceux qui dormiront dans un centre ou dehors. Mais surtout en pensant à ces belles personnes, à cette belle équipe, et à ce beau projet. Finalement ce mois a été tellement intense qu’il est passé comme une semaine. Ce fût une magnifique redécouverte, j’y avais déjà travaillé plus jeune.

Et si je devais donner un conseil à mes collègues : restez comme vous êtes et continuez à leur donner le sourire !

Alexandra